Non, l'élagage massif du réseau ferroviaire français depuis les années 1930 n'est pas une fausse information

Non, l’élagage massif du réseau ferroviaire français depuis les années 1930 n’est pas une fausse information

Dans l’article paru la semaine passée sur le site de France Info qu’on peut trouver sur : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/sncf/desintox-il-n-est-pas-pertinent-de-comparer-le-reseau-ferre-francais-de-1930-a-celui-d-aujourd-hui_4922255.html la comparaison du réseau ferré français des années 1930 à celui, beaucoup moins dense, du 21ième siècle, est présentée comme non pertinente. Vraiment ? On comprend mal en quoi la carte du début du 20ième siècle avec ses réseaux “secondaires” appartenant à des sociétés privées ne pourrait être calquée sur la carte actuelle des chemins de fer français, où les déserts ferroviaires sont de plus en plus nombreux en dépit de déclarations de bonnes intentions...

Lire la suite ...
Quel avenir pour le centre de maintenance ferroviaire de Limoges ?

Quel avenir pour le centre de maintenance ferroviaire de Limoges ?

L’avenir du centre de maintenant ferroviaire de Limoges a suscité des inquiétudes ces derniers temps. Alertée, la Convergence Nationale Rail avait écrit à la SNCF à ce sujet, et a reçu récemment une réponse rassurante. Toutes les questions sont-elles levées pour autant ? À la suite de l’échange de courriers entre la CNR et la SNCF, les cheminots CGT de Limoges ont adressé à la direction régionale SNCF de Nouvelle-Aquitaine la missive qu’on trouvera ci-dessous. Affaire à suivre !

Lire la suite ...
La CNR et son collectif sud-normand s'expriment sur Railcoop, une entreprise privée ferroviaire comme les autres

La CNR et son collectif sud-normand s’expriment sur Railcoop, une entreprise privée ferroviaire comme les autres

Lors de sa création Railcoop (SCIC) annonçait mettre en place des trains sur les lignes qui avaient été abandonnées par la SNCF car cette dernière avait failli à ses missions de service public, notamment en n’irriguant plus tous les territoires. Critique certes justifiée mais sans pour autant en chercher les causes et les responsabilités politiques qui ont conduit au démantèlement de l’entre- prise historique pour répondre à la libéralisation du ferroviaire, imposée par l’Union Européenne. Il faut rappeler que cela s’est traduit en premier lieu par la séparation du réseau avec la création...

Lire la suite ...
La Convergence des Services Publics soutient la journée de mobilisation du 27 janvier 2022

La Convergence des Services Publics soutient la journée de mobilisation du 27 janvier 2022

Les services publics subissent de plein fouet les politiques d’austérité et les injonctions à la rentabilité qui contredisent leur mission d’intérêt général non marchand, qu’il s’agisse du rail, de la santé, de l’énergie ou d’autres. Ces politiques néo-libérales sont désastreuses tant pour les salarié-e-s que les usagers. Il importe donc de développer les convergences à tous niveaux pour reprendre l’initiative du développement des services publics. Dans cette optique, la Convergence de défense et développement des services publics, dont la Convergence Nationale Rail est partie prenante, soutient la journée de mobilisation syndicale du 27...

Lire la suite ...
TER normands sans contrôleurs : un courrier du Président de région

TER normands sans contrôleurs : un courrier du Président de région

Dans le courrier qu’on trouvera ci-dessous, le Président de la région Normandie Hervé Morin répond au député Hubert Wulfranc à propos des TER sans contrôleurs. Peut-on se satisfaire de cette réponse ? Pour en juger, nous reproduisons le commentaire que le collectif SOS Gares, adhérent de la Convergence Nationale Rail, a publié sur sa page Facebook : Le Président de la Région Normandie, Hervé Morin, vient de répondre à Hubert Wulfranc, député de la Seine Maritime, concernant la suppression des contrôleurs sur certaines lignes normandes . Nous remarquons que la Région reprend les...

Lire la suite ...