La Convergence Nationale Rail présente à Céret à un débat le 7 octobre dernier pour la développement du rail dans les Pyrénées Orientales

Dans le cadre de sa campagne pour des transports publics voyageurs accessibles et complémentaires dans les Pyrénées-Orientales, la CGT 66 organisait vendredi 7 Octobre 2022 un débat public à CERET (Pyrénées Orientales). Ce débat avait à son ordre du jour la réouverture aux trafics ferroviaires de la ligne CERET-LE BOULOU-ELNE (PERPIGNAN). Près de 70 personnes dont des Maires, conseillers départementaux, associations, militants politiques, syndicalistes et autres citoyens-es ont répondu présent. Didier LE RESTE, Président de la CNR, invité, tout en félicitant les organisateurs de l’initiative, a apporté un éclairage national sur les luttes qui se développent sur le territoire pour la réouverture des lignes où il ne circule plus de trains depuis des années mais, a t-il précisé, ces infrastructures ferroviaires, dans la lutte contre le réchauffement climatique qui s’impose à tous, peuvent constituer si elles sont réactivées des outils déterminants pour réussir une véritable transition écologique. En appui de la projection d’ un état des lieux, des potentialités existantes, des propositions élaborées par la CGT, le débat a fait émerger un large accord pour donner des suites concrètes à la démarche initiée. Ainsi pour ce faire, la décision a été prise, soit de réanimer une ancienne association baptisée “OSONS LE RAIL” ou en créer une autre. LA CNR demeure disponible pour aider comme elle le fait sur des mêmes sujets dans d’autres endroits du territoire.

close

Bonjour 👋 Nous sommes ravi de vous voir ici.

Si vous êtes intéressé par la CNR et souhaitez être informé de nos actualités inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information, chaque mois.

Promis nous ne spammerons pas votre boîte de réception ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.