La déshumanisation de la ligne Bordeaux-Arcachon conduit à l’insécurité des usagers

Le 11 janvier dernier, une agression a eu lieu dans un TER Bordeaux-Arcachon, dépourvu de contrôleur. Sans la solidarité de cheminots présents dans le train, celle-ci aurait eu des conséquences encore plus graves.

Nous continuerons à nous mobiliser plus que jamais pour la réhumanisation du rail, avec la présence systématique de personnel d’accompagnement dans les trains de voyageurs.

On trouvera ci-dessous le communiqué de la CNR afférent à cette agression :

et celui des cheminots CGT de Nouvelle-Aquitaine :

close

Bonjour 👋 Nous sommes ravi de vous voir ici.

Si vous êtes intéressé par la CNR et souhaitez être informé de nos actualités inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information, chaque mois.

Promis nous ne spammerons pas votre boîte de réception ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.