Retour sur le débat sur la concurrence dans les TER en PACA du 1er octobre 2022

Le 1er octobre dernier se tenait un débat intitulé “Ouverture à la concurrence des TER, où en sommes nous en région PACA ?” dans le cadre de la fête offensive 2022, à côté de Marseille. Le Président de la Convergence Nationale Rail Didier Le Reste figurait parmi les intervenants. Le débat a mis en exergue les inquiétudes des cheminots, des usagers et des élus sur les conséquences de l’ouverture dogmatique à la concurrence des activités ferroviaires, dont la région PACA est pionnière. La volonté de s’y opposer s’y est exprimée clairement. La CNR a défendu l’idée que, pour être efficace, il convenait de construire le rapport de forces nécessaire, en interne autour des cheminots avec leurs syndicats, et à l’extérieur en direction des décideurs politiques, des directions d’entreprises et des autorités organisatrices des transports. Dans cette optique, la CNR cherche à sensibiliser et convaincre les usagers afin de les mobiliser contre le démantèlement du Service Public ferroviaire au profit des intérêts privés. Un large accord s’est manifesté parmi les intervenants pour dire que l’ouverture à la concurrence n’est pas la solution aux défaillances de la production ferroviaire dont pâtissent au quotidien les usagers du rail

Cela renforce l’exigence de mener partout les débats, travailler à construire les convergences d’intérêts et d’actions pour convaincre le plus grand nombre de la pertinence de notre combat pour un service public ferroviaire unifié dans le cadre de la SNCF !

Intervention du Président de la CNR Didier Le Reste durant le débat
close

Bonjour 👋 Nous sommes ravi de vous voir ici.

Si vous êtes intéressé par la CNR et souhaitez être informé de nos actualités inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information, chaque mois.

Promis nous ne spammerons pas votre boîte de réception ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.