Communiqué de la CNR sur les transports en Occitanie

Bretelle de LESCURE : et si la solution était le RAIL PUBLIC !!


La sortie nord d’ALBI voit le passage de 35000 à 50000 véhicules par jour , et les solutions qui semblent se dessiner sont soit le contournement Nord par Castelnau de Levis (estimé à 1 milliard d’euros) ou un pont traversant LESCURE d’Albigeois (moins onéreuse mais qui coûtera quelques centaines de millions d’euros.
Il y a urgence à trouver une solution adaptée aux exigences de notre époque car les habitants subissent de plus en plus une forte pollution (cf. l’alerte du 6 mars à Albi), avec des automobilistes qui empruntent cette voie tous les jours, et des routiers qui doivent passer par cet axe européen Toulouse-Lyon qui inévitablement constituera un axe de délestage pour l’autoroute , d’autant qu’elle est gratuite.
.Le trafic routier augmente de prés de 2% hors route départementale où il baisse et les véhicules particuliers représentent prés de 90% du trafic, le trafic camions, autocars représentant prés du 8 % et les 2 roues 1,9 %….on peut donc dire qu’entre la mise en œuvre du projet et sa réalisation, le trafic ne correspond plus et qu’une saturation de ces axes sera à terme inévitable !!!
La ville d’ALBI possède 2 gares ferroviaires Albi Madeleine que l’on qualifiera au nord , et l’autre au centre Albi ville plus au sud , qui sont desservies par la ligne TER Toulouse Rodez (avec un fort trafic de Toulouse à Carmaux ), première ligne de l’ex région Midi Pyrénées, il y a également une ligne ferroviaire (où il n’ y a plus de circulations) qui va vers St JUERY au départ d’Albi centre (que nous qualifierons de ligne Sud Est), donc un fort potentiel pour limiter la circulation routière des véhicules et du transport de marchandises au moins jusqu’à Carmaux (où un fort trafic de trains complets de charbon existait) .
Il y a urgence climatique à réduire les émissions de CO 2 et les lignes ferroviaires autour d’Albi et sur l’axe Toulouse Rodez disposent de nombreux atouts qui répondent à l’urgence climatique, sans évoquer la disparition de terres agricoles ou d’espaces verts quelque soit la solution routière qui serait retenue.
Une première proposition, très facile à mettre en place sur l’axe Toulouse Rodez est de créer deux haltes ferroviaires, une côté Toulouse autour du «  Leclerc » et une autre au nord sur la commune de Lescure, même s’il faudrait aménager quelques parkings, cette solution serait bien moins coûteuse et irait dans le sens de la nécessaire transition écologique qui s’impose à tous.
Une deuxième avec le tram train qui irait de St JUERY au nord d’Albi, la aussi moins coûteuse, puisque seule la partie Albi centre St JUERY est à remettre en état (sur certaines lignes dans le même état, SNCF Réseau estime à 1 millions du km la rénovation de la voie et ses installations).
Sur le trafic Fret , il faut privilégier le ferroviaire public, qui est un mode plus respectueux de l’environnement, et la possibilité des plate- formes sur les gares existantes ALBI et CARMAUX ou créer des conditions du sur d’autres sites au nord de Carmaux ou au sud d’ALBI…..Un train complet représente 55 camions, 1300 trains roulant chaque jour sur une année équivalent à 7 millions de camions sur les routes ….il est temps de changer d’ère. De ce point de vue , doit-on rappeler que d’après un rapport Sénatorial du 11 Avril 2018 , les principaux polluants atmosphériques dont le transport routier est un grand pourvoyeur, sont à l’origine de 60 000 décès prématurés en France !?
Beaucoup de déclarations d’intention n’ont pas été suivies d’effet, il est temps de prendre un virage important après des décennies d’abandon du fret ferroviaire public, d’ aller vers la gratuité du transport public !!!
«  Pollution de l’air , le coût de l’inaction » OSONS LE RAIL PUBLIC !

close

Bonjour 👋 Nous sommes ravi de vous voir ici.

Si vous êtes intéressé par la CNR et souhaitez être informé de nos actualités inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information, chaque mois.

Promis nous ne spammerons pas votre boîte de réception ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.